Pourquoi choisir le piano comme instrument de musique ?

article publié le: 12 - 06 - 2016

Un peu d’histoire ! Né au tournant des XVIIe et XVIIIe siècles, de l'atelier du facteur italien Bartolomeo Cristofari, le piano devient rapidement l'instrument-roi du XIXe siècle.

 

 

 

Un peu d’histoire !

Né au tournant des XVIIe et XVIIIe siècles, de l'atelier du facteur italien Bartolomeo Cristofari, le piano devient rapidement l'instrument-roi du XIXe siècle.

Sa facture n'a cessé d'évoluer afin de répondre aux besoins de puissance de son et de rapidité d'exécution exprimés par des pianistes de plus en plus virtuoses.

La pratique du piano, réservée au XVIIIe siècle à une élite aristocratique, se démocratise tout au long du siècle suivant. L'instrument orne les salons bourgeois et il est enseigné aux jeunes filles de bonnes familles.

Au XXe siècle, il offre aux compositeurs un moyen d'échapper à la tonalité pour développer d'autres langages musicaux.

Les pianos d’aujourd’hui

Pianos droits et pianos à queue sont construits sur deux principes opposés. Le premier verticalement, le second horizontalement. Mais la structure des instruments demeure la même :

  • Un cadre de fonte qui est l'armature de l'instrument,
  • Une table d'harmonie dont le bois très fin entre en résonance et produit le son,
  • Un sommier dans lequel sont vissées les chevilles,
  • Un chevalet auquel sont fixées les cordes et dont la forme s'allonge à mesure que l'on descend dans les fréquences basses. Ici, il faut expliquer que de la longueur de la corde dépend la fréquence du son (mesurable en Hz).

Pour obtenir un son deux fois plus grave, la longueur devrait être double. Cela impliquerait que le chevalet décrive une parabole. Comme ce n'est pas possible, le diamètre des cordes est plus important dans les graves que dans les aigus car il y a un rapport mathématique entre la longueur des cordes et leur épaisseur.

Un plan de cordes : une corde par note dans les basses, deux dans les graves et trois dans les médiums et les aigus. Les cordes basses sont entourées de cuivre (le filetage), afin d'obtenir un diamètre et une résistance à l'étirement supérieurs ;

Un clavier constitué des touches plombées et d'axes de fixation,

Une mécanique composée de pivots et de leviers, du jeu de marteaux et d'étouffoirs dont le rôle est de démultiplier la force appliquée sur les touches et de la transmettre aux marteaux qui frappent les cordes. Les cordes, en vibrant, transmettent ces vibrations au chevalet qui les transmet à son tour à la table d'harmonie, laquelle produit le son perçu ;

Un système de pédales - forte et douce -, et nouvellement une pédale tonale qui permet de faire résonner une note en particulier à l'exception des autres.

Si vous souhaitez apprendre à jouer du piano, la meilleure solution ce sont des cours de piano qui vont vous permettre d’obtenir très vite les premiers résultats et peut-être même que vous allez  essayé de jouer quelques morceaux : La lettre à Elise, de Beethoven, Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, de Yann Tiersen, ou plus récemment le thème musical de Twilight, River Flows In you.



Commentaire