La photographie d’architecture : qu’est-ce que c’est ?

article publié le: 08 - 02 - 2019

La photographie d’architecture est destinée à mettre en valeur les caractéristiques et la beauté des bâtiments.

centre-culturel.com__La photographie d’architecture, qu’est-ce que c’est.jpg

Cela nécessite donc une technique minutieuse et des matériels de pointe mais il faut avant tout de la passion car c’est de l’art également. Les 3 points suivant montrent les spécificités de cette activité.

Le fonctionnement

La prise de vues d’un bâtiment ainsi que de ses structures et son aménagement est le propre de la photographie d’architecture. Ce type de photographie englobe l’aspect extérieur mais aussi l’aspect intérieur d’un bien immobilier. Etre photographe architecture  demande donc autant de la précision dans la technique que de la passion car ce sont des objets non vivants qui ne peuvent être modifiés facilement ou recevoir des directions pour se mettre en valeur. C’est effectivement à lui de trouver le meilleur angle pour que la photo soit réussie. Une photo réussie est celle qui est bien épurée et met l’objet principal en avant. Cela demande la maîtrise parfaite de différents éléments autant extérieurs qu’intérieurs.

Les techniques

Afin de réussir des photos d’architecture, il est indispensable de suivre des techniques précises. Il faut tout d’abord se concentrer sur les perspectives. En effet, c’est la technique qui demande garder l’ensemble des lignes d’un bâtiment. Pour cela, il faut prendre la photo en plongée ou en contre-plongée selon l’effet recherché. Mais il est possible que l’ensemble des lignes présentent des incohérences. Il faudra donc rajouter l’utilisation d’un trépied, un dépoli ou un objectif à décentrement. En ce qui concerne la lumière, c’est un sujet délicat surtout en extérieur. En effet, le photographe architecture ne peut pas contrôler cela et doit juste prendre son mal en patience. En intérieur et pour que la luminosité soit appropriée, il peut utiliser des flashs ou opter pour la prise de vues HDR. Bien évidemment, un professionnel prendra soin d’enlever tout élément gênant ou qui peut desservir le bâtiment, en extérieur comme en intérieur. L’idée est d’épurer la photo afin qu’elle mette au maximum en valeur la beauté et les structures de celui-ci.

Le matériel

Même si de nos jours de nombreux photographes ne l’ont plus, la chambre photographie est l’appareil qui a été plus utilisé pour la photographie d’architecture des années auparavant. En effet, elle permet de faire des tirages de grand format et bien détaillés. Le grand angle, quant à lui, permet d’obtenir un plus grand angle de champ afin de cadrer entièrement la structure à photographier. L’objectif à décentrement est l’appareil qui permet de garder un boîtier parfaitement droit alors que l’optique se décale. C’est ce qui va permettre de corriger les perspectives quand elles sont déformées en utilisant un objectif standard. Au même titre que le niveau à bulle, le trépied est indispensable ans la photographie d’architecture. Il permet, en effet, de stabiliser l’appareil et ainsi cadrer avec précision. Enfin, la route à crémaillère-mitrométrique sur le trépied précise au millimètre près le cadrage. Afin de faire de bonnes photos qui répondent aux attentes, il est important que le photographe ait tout le matériel nécessaire. Cela reste un investissement mais qui sera rentable au vu de la qualité du résultat qui sera obtenu.

 



Ne ratez pas d'autres articles dans la même thématique

Commentaire