La galerie des artistes : instruments musicaux rarissimes

article publié le: 15 - 05 - 2016

« Le plus nécessaire et le plus difficile dans la musique, c'est le tempo » tels les mots du grand Wolfgang Amadeus Mozart. En effet, toujours mis en avant par les actualités cultures : nouvelles de stars

ManzerPikasso-300x200.jpg

« Le plus nécessaire et le plus difficile dans la musique, c'est le tempo » tels les mots du grand Wolfgang Amadeus Mozart. En effet, toujours mis en avant par les actualités cultures : nouvelles de stars, tout adepte de la musique sait qu’il est important de suivre à la perfection le rythme d’une chanson. Les musiciens sont les plus concernés sur ce sujet, leur talent exige une parfaite manipulation des instruments afin de bien harmoniser la mélodie avec les chanteurs. En parlant justement d’instruments, saviez-vous qu’il en existe d’autres qui sont méconnaissables pour la plupart des personnes ? Grâce à la galerie des artistes, nous avons la chance de découvrir les instruments musicaux les plus rares. Dans ce blog, j’ai l’honneur de vous partager quelques connaissances sur ces fameux objets, un peu insolites, mais très distingués.

La galerie des artistes propose l’ophicléide

L’Ophicléide a été inventé en 1811, elle faisait partie des instruments à vent très anciens que l’on trouve à la galerie des artistes. On la rencontrait parmi les orchestres symphoniques de l’église, mais aussi dans les musiques de l’armée et durant les festivals de musique. Aujourd’hui, quelques pratiquants de cet instrument ont eu le privilège de témoigner de la beauté du son qu’elle émet, mais aussi de sa faciliter à émettre une mélodie harmonieuse. Conçu avec du cuivre, il est muni de clefs d’où son nom « serpent à clefs ». Désirez-vous écouter une musique « beuglante d’harmonie » ? Assistez aux concerts organisés par John Elliot Gardiner (Orchestre Révolutionnaire et Romantique) ou par les musiciens talentueux Gilles Kuntz et Marc Gross. Vous serez amplement satisfait d’avoir pu découvrir le fameux Ophicléide méconnu par la plupart d’entre nous.

La galerie des artistes alloue le Sousaphone

Conçu dans les années 1898, le Sousaphone est dédié en hommage pour le célèbre chef d’orchestre John Philip Sousa, d’où l’origine de son nom. Cet instrument émet une sonorité semblable à celle d’un tuba-contrebasse. Il se transporte, d’une manière équilibrée, sur l’épaule et se joue en marchant. Il est idéal pour les équipes de fanfares et pour les orchestres de jazz traditionnel. Le Sousaphone est transposé en Si bémol, mais il existe aujourd’hui des modèles accordés en Fa et en Mi bémol. Les caractéristiques faisant de lui un instrument à part entière sont nombreux. D’une part, il entoure parfaitement le corps du musicien et d’autre part, il est conçu avec un pavillon surdimensionné implanté au-dessus de sa tête. Ce dernier peut être démonté et orienté, mais uniquement vers l’avant. Vous souhaitez jouer de la Sousaphone ? Sachez qu’il existe des écoles de musique qui pratiquent son apprentissage avec les autres instruments à vent tels que le trombone, le tuba et l’euphonium.

La galerie des artistes présente le Pikasso harp-guitar

Pour ceux qui ne le savent pas, le Pikasso harp-guitar est le tout premier modèle d’instruments à cordes pincées. Son nom vient du grand artiste-peintre Pablo Picasso qui est reconnu pour sa subtilité et ses œuvres uniques. L’instrument est donc, un objet raffiné et exceptionnel, les autres guitares paraissent ordinaires face à la Pikasso harp-guitar. Le tout premier modèle a été fabriqué par Linda Manzer en 1984. Muni de 42 cordes, de 3 manches et une tête de harpe, l’instrument peut à la fois émettre une sonorité acoustique de guitare, mais aussi une mélodieuse harmonie de harpe. Pour pratiquer le Pikasso harp-guitar, il est nécessaire de suivre des cours au sein d'une école artistique professionnelle qui enseigne la discipline. Eh oui, jouer du Pikasso harp-guitar est une discipline, car cela nécessite une maitrise parfaite de l’instrument, et ce talent n’est pas donné à tout le monde.



Ne ratez pas d'autres articles dans la même thématique

Commentaire