Art de la table, la gastronomie d’ailleurs à travers les mets traditionnels

article publié le: 12 - 05 - 2016

La gastronomie d’aujourd’hui a connu beaucoup d’évolution. En effet, les chefs cuisiniers tentent des préparations fortement revisitées en quête de nouvelles saveurs, du coup, beaucoup de mets traditionnels sont oubliés

dances-300x200.jpg

La gastronomie d’aujourd’hui a connu beaucoup d’évolution. En effet, les chefs cuisiniers tentent des préparations fortement revisitées en quête de nouvelles saveurs, du coup, beaucoup de mets traditionnels sont oubliés. Pour les faire sortir à nouveau du placard pour retrouver la place qui leur conviennent en art de la table, j’ai l’honneur de vous partager les origines des recettes qui ont, autrefois, conquis les papilles ! Bonne lecture !

Cuisine thaïlandaise traditionnelle, un art de la table unique

La cuisine Thaï est réputée pour sa saveur exotique et fortement épicée. La gastronomie Thaï est qualifiée parmi les plus appréciées du monde, on dit aussi que l’on y mange le mieux. De plus, les plats sont délicieux et coûtent moins cher que dans les autres pays. Pour ce qui est de la difficulté de la préparation, il est facile de cuisiner des recettes Thaï, surtout si elles sont traditionnelles. Voyons les fameux plats Thaï, non revisités, que l’on peut cuisiner chez soi et introduire dans notre art de la table. Le Pad Thaï, une préparation à base de nouilles, de crevette et de pistache, le Tom Yam, une bouillie au lait de coco, de citron vert, de gingembre et de piments. Il y a également le Curry vert ou Green Curry, concocté avec un lait de coco, du poulet, de l’ail, de citron vert et de pâte de curry vert.

Cuisine africaine traditionnelle, un art de la table accessible

C’est une gastronomie riche, variée et conditionnée, que vous pouvez déguster au son d'instruments de musique rarissimes. Les plats sont faciles à cuisiner, de plus, la préparation ne demande pas l’apport d’ingrédients de qualité. Avec seulement quelques épices, de légumes, de la viande bien fraîche, du lait et du riz, vous êtes amplement équipé pour concocter une préparation à la manière africaine. Pour ce qui est des recettes traditionnelles, voici quelques unes, non revisitées et qui sont typiquement africaines : le poisson braisé, un art africain de la gastronomie. Ce plat est préparé par la plupart des pays d’Afrique (Cameroun, Sénégal, Mali, Guinée, Madagascar …) Pour le cuisiner, il vous faut un gros poisson comme le tilapia ou le vivaneau rouge, quelques épices, du jus de citron, du bouillon de cube et du riz pour accompagner le poisson. Il y a également le poulet au gingembre, meilleur à la cuisson au feu de bois, uniquement composé de poulet, de quelques épices telles que l’ail, feuille de laurier, gingembre, herbe de Provence, des oignons et du jus de citron. Vous pouvez aussi accompagner la dégustation avec un petit bol de riz parfumé à la vanille.

Le couscous manière Marocaine

Laissez la saveur envahir vos papilles ! Typiquement épicés, les plats marocains sont à base de légumes et de viandes. En dehors du Festival du Cinéma : les films en compétition pour l’an 2016, si votre agenda du weekend vous suggère de goûter du bon couscous, je vous suggère de privilégier celui préparé à la manière marocaine. Vous avez juste besoin de selles d’agneau, de merguez, de légumes tels que le poids chiche, les tomates, le poivron rouge, les navets, les courgettes, des carottes, un chou, des graines de couscous et de quelques épices de votre choix. La préparation n’est pas difficile, laissez-vous seulement diriger par les recettes traditionnelles et non revisitées.



Ne ratez pas d'autres articles dans la même thématique

Commentaire