Actualités culture : le mariage kabyle traditionnel

article publié le: 17 - 05 - 2016

Parmi les actualités culture, le mariage kabyle ne cesse de nous fasciner grâce à son authenticité ainsi qu’à ses festivités féeriques

Parmi les actualités culture, le mariage kabyle ne cesse de nous fasciner grâce à son authenticité ainsi qu’à ses festivités féeriques. Les jeunes mariés sont soumis à quelques traditions qu’ils doivent suivre aux pieds de la lettre pour ne pas attiser la colère des ancêtres (cela fait partie de leur croyance). Mais comment se déroulent les cérémonies ? Suivez mon blog et vous le saurez assez vite !

Le mariage kabyle : une originalité traditionnelle hors du commun

La plupart des personnes confondent souvent le mariage kabyle à un mariage indien, mais grâce à mes actualités culture, la lumière sera faite là-dessus. En effet, les traditions et les célébrations présentent une certaine similarité telle que la cérémonie des tatouages au henné que l’on ne trouve pas sur un site de tatouage ou les plats cuisinés de façon orientale et épicée. Seulement, le mariage kabyle peut durer plusieurs jours du fait des nombreux rituels à réaliser. Les sensations et découvertes engendrées par un tel évènement dépassent surement celles de l'expo de la NASA, les nouvelles découvertes  sur Pluton.

La demande de la main de la future mariée

Avant d’épouser une jeune femme musulmane, le fiancé se doit de demander la main de sa promise avant d’officialiser le mariage. Il doit également avoir l’approbation de toute la famille de la mariée avant de débuter tous les préparatifs pour la réception et l’organisation du mariage. Une fois la demande acceptée, toute la famille des 2 côtés se réunissent pour déguster ensemble un plat appelé « Tahbult ».

Le traditionnel roulage de couscous

Avant la cérémonie d’un mariage kabyle, toutes les femmes du même quartier où se trouve la future mariée se réunissent pour réaliser le traditionnel roulage de couscous. C’est une preuve de solidarité, encore une fois, les musulmans sont surprenants ! À la veille du mariage, le futur marié ainsi que les membres de sa famille rendent visite à la promise pour lui remettre son trousseau et un agneau.

Le jour du mariage kabyle

La spécificité de ce moment se démarque par les vêtements des futurs époux. La mariée, elle, est habillée avec des robes orientales et des tenues traditionnelles comme le burnous accompagné par des bijoux. Elle doit ensuite rejoindre la maison de son fiancé où elle goutera des dattes et des friandises avec un verre d’eau offertes par la mère de son fiancé.

C’est à ce moment que la cérémonie peut se dérouler. Les orchestres d’animation sont souvent folkloriques et accompagnés de danses orientales digne d'une pièce de théâtre. Durant la célébration, il y a un moment où toutes les femmes souhaitent la bienvenue au nouveau couple, c’est à cet instant que le marié offre à sa promise la bague de fiançailles. Les cadeaux offerts par les invités sont appelés « Tizri », le moment où les pères des mariés posent de l’argent et des billets sur un même sol pour l’imam est appelé « Fatiha ». Cette coutume est réalisée pour porter chance aux époux pour qu’ils puissent avoir beaucoup d’argent. Les frais d’un mariage kabyle sont souvent à la charge de la famille du nouveau mari.

La nuit de noces des mariés

Le plus surprenant d’un mariage kabyle est sans aucun doute la nuit entre les futurs époux musulmans. Toute la famille et les convives sont également concernés par ce rituel un peu spécial. La nuit de noces peut se passer le soir de la réception. Tandis que les invités se régalent des plats épicés ou dansent aux rythmes dignes d’un festival de musiques, les mariés s’éclipsent discrètement pour consommer leur union. Toutefois, il est de plus en plus fréquent que cette nuit d’amour se passe un autre jour pour éviter les regards indiscrets et les malveillants qui viennent déranger ou observer derrière la porte de la chambre des mariés. Une fois leur amour consommé, le mari doit sortir de la chambre avec un morceau d’étoffe présentant une petite tache de sang qui prouve la virginité de sa femme. Voilà, grâce à mes actualités culture, vous savez maintenant qu’en mariage  traditionnel kabyle, une femme doit être pucelle avant la nuit de noces et que son mari doit le prouver aux yeux de tous.



Ne ratez pas d'autres articles dans la même thématique

Commentaire